Du « bling-bling » Californien à l’élégance Mexicaine …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Esperanza Resort. Los Cabos. Dimanche 6 novembre 2016.

Nous voici désormais arrivés sur la seconde étape, à Los Cabos, au Mexique.

Je l’écris souvent, le scénario d’un voyage doit être comparable à celui d’un bon film. Les étapes ne doivent être ni trop longues, ni trop courtes. En quittant Pelican Hill ce matin, chacun était heureux du timing et de partir à la découverte de Los Cabos pour retrouver une forme d’authenticité .

Il est vrai que le monde totalement superficiel et artificiel de Pelican Hill fait sourire. Les V8 des Ferrari qui hurlent sur la Pacifica 1, les cabriolets Rolls qui glissent en silence dans le resort, les dollars qui sortent du portefeuille à longueur de journée, les tenues excentriques ou ringardes des pseudo élégantes font sourire mais lassent au bout de 3 jours.

Côté golf, l’expérience fut très agréable et les parcours nord et sud ont chacun leurs supporters parmi les participants au Grand Voyage 2016.

Aux lecteurs de ce blog qui pourraient être tentés de faire escale à Pelican Hill, je vous recommande simplement d’éviter toute comparaison financière avec les autres resorts du monde que vous pourriez connaitre …le petit déjeuner à 60 $, les chambres à 550 € + taxes, le moindre service facturé au prix fort et les green-fees à 365 $ me rappellent la publicité pour la Renault Clio des années 90 … »Pas assez cher mon fils » ; à croire que les américains « rich and famous » sont rassurés par des prix démesurés et injustifiés, pour montrer leur capacité financière en fréquentant ce type de prison dorée …

On est loin des tarifs de la Thaïlande ou de l’Afrique du Sud et sans en avoir le service ou le raffinement.

Cette parenthèse étant fermée, nous sommes désormais dans ce superbe Relais et Châteaux, l’Esperanza Resort à Los Cabos. A l’heure où je vous écris, le soleil se couche sur la Mer de Cortes et le dîner barbecue organisé sur la plage se prépare.

Le rose du ciel, le bruit des vagues, la téquila et les chants des Mariachis laissent présager d’une belle soirée avant une nuit salutaire pour affronter le somptueux parcours de Cabo Del Sol dès 7 heures du matin !

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.