Pelican Hill, repéré et validé …Mission accomplie !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vendredi 29, 10H00,  j’ai rendez vous avec le « jeune » Timothy La Duke à la réception de Pelican Hills …

Exceptionnellement, je suis en avance et pénètre dans l’enceinte de Pelican Hill avec une bonne demi-heure d’avance ; l’entrée impressionne et c’est une image de luxe qui se dégage immédiatement avec les pierres reconstituées, les massifs au cordeau et le parking richement garni …

Tim est très professionnel et récite parfaitement son discours en me faisant visiter l’intégralité du resort …ce complexe,totalement indépendant, a été créé en 2007 ; il appartient à un riche octogénaire passionné de golf qui a fabriqué sa fortune dans l’immobilier (ça ne vous rappelle personne ?).

Voulant donner à son hôtel une âme, c’est l’Italie qui a servi de thème architectural, et c’est plutôt bien réussi.

Les chambres de 75 m2 sont toutes de plein pied et sont distribuées en restanques sur une bande de 500 mètres qui domine le golf (un service de voiturette est à disposition pour rejoindre la réception) ; par soucis de confort pour les participants au « Grand Voyage », je demande des suites à proximité de la réception …on verra si ma demande sera entendue !

L’atmosphère est douillette avec de jolies camaïeux de beige, une cheminée, une très belle salle de bain et une terrasse couverte qui saura satisfaire les « smokers » …

Le tour de l’hôtel terminé, nous rencontrons le directeur du golf ; très Pro, il a notre dossier entre les mains et me présente l’intégralité des services (somptueux vestiaires, service de navettes entre l’hôtel et le golf, balles de practice à volonté, clubs de location dernier cri …

Les 4 et 5 novembre, vous jouerez le North et le South Course à partir de 09H00 ; un horaire idéal pour profiter du superbe SPA après la partie et des nombreuses opportunités de shopping dans les centres commerciaux voisins …

La nuit tombant à 18H30 en novembre, le timing me convient parfaitement et je le valide ; en ce qui concerne les deux parcours, ils me séduisent dès le départ du 1.

La qualité de l’entretien, les vues plongeantes sur le Pacifique, l’environnement naturel avec les épineux de la dune et les bunkers signatures de Tom Fazio sont les grandes caractéristiques de ces parcours toujours bien classés par Golf Digest USA.

A l’issue de ma visite, je prends quelques notes, et je rejoins la charmante petite ville de Newport Beach où les adorables maisons colorées du quartier « bobo » de Balboa contrastent agréablement avec les immenses propriétés de Pelican Hill.

Avec une très belle hôtellerie, une cuisine de qualité, de très beaux golfs et la découverte d’une partie moins touristique de la région de Los Angeles, cette première étape à Pelican Hill conforte mon choix initial et s’avère être un excellent point de départ pour le Grand Voyage Golfissimes de 2016.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *