L’élan de la Ryder Cup !

Orléans. Mardi 25 Septembre.

En cette belle journée d’automne je suis impatient d’être à samedi pour découvrir pour la première fois l’ambiance d’une Ryder Cup ; mais aujourd’hui, je ne peux que me souvenir de l’annonce du choix de la France pour accueillir la Ryder Cup de 2018.

Le 17 mai 2011, 4 jours après la disparition de Severiano Ballesteros, le temps est pluvieux au club-house de Donnery et nous sommes une dizaine face à l’écran qui diffuse en direct le choix du pays qui va recevoir la Ryder Cup de 2018.

En hommage à Seve, l’Espagne nous semblait favorite …et pourtant, c’est la France qui a été choisie, et aujourd’hui nous y sommes !

Pendant tout ce temps où les hommes de l’ombre ont réalisé un travail de titan pour préparer les 4 journées de cette semaine, l’effet Ryder Cup est probablement retombé pour nombre d’entre nous et nous ne nous sommes pas particulièrement préoccupé de cet événement considérable.

Mais aujourd’hui, mardi, journée des parties d’entrainement, je regarde les vidéos postées sur Facebook et je me projette déjà vers ce prochain samedi où j’aurai la chance de pouvoir “vivre” ma première Ryder Cup ; après un British et un Master’s, cela manque à ma collection de moments inoubliables grâce au golf.

En attendant impatiemment cette belle journée, j’espérais seulement voir quelques images de golf à la télévision …

En regardant le journal de 13 heures sur TF1, je me prêtais à rêver à une allusion à la Ryder Cup ou à Tiger avant les spots publicitaires … mais rien, le néant !

La vie des villages français, le terroir et la météo sont une fois de plus à l’honneur …

C’est dommage, pas pour les golfeurs qui vont à la “pêche aux informations”, mais pour les golfs, pour ceux qui ont oeuvré pour obtenir ce tournoi en France en espérant qu’il serve à populariser le golf auprès d’un plus grand nombre.

Mais rien n’y fait, les français sont fermés au golf par manque d’informations et par manque de “Star”, parait-il…

Mais des icônes tels que messieurs Woods, Palmer, Ballesteros ou Faldo se comptent sur les doigts d’une main et, malgré cela, il y a plus de 20 millions de golfeurs aux USA et 11 millions au Japon …

Mais la Ryder Cup va bénéficier à la France et au tourisme golfique hors de nos frontières ; c’est évident. Désormais venir jouer au golf en France va être un must chez les golfeurs étrangers.

La semaine prochaine, je m’envolerai pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande afin de finaliser les détails du Grand Voyage 2018 ; je vais m’offrir un ou deux pulls Ryder Cup France 2018 et je suis certain que la conversation dans les golfs d’Australie et de Nouvelle-Zélande va immédiatement s’engager sur cette Ryder Cup 2018 en France.

A nous de créer l’offre pour attirer ces golfeurs du monde entier qui rêvent de jouer l’Albatros parmi tant d’autres parcours offerts par l’hexagone …

A suivre !

Bonne Ryder Cup à tous.

Ph H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.