Nord-Sud Cup 2018 …cap au sud !

Samedi 16 Septembre. San Roque Old Course.

Ce matin, dans l’enceinte du prestigieux club de San Roque, j’ai perçu une tension bien réelle et une motivation totale dans le regard des joueurs des deux équipes qui, contrairement à leurs habitudes, se précipitaient vers le practice plus que vers le pro-shop dès la descente du car.

Réglages, entraides entre joueurs, leçons d’alignement et briefings à mots chuchotés allaient occuper les stars des deux équipes avant de s’élancer sur le départ du 1 du Old Course ; ici même où pendant des années, des centaines de joueurs professionnels allaient tenter leur chance sur le circuit Européen pendant la décisive épreuve des cartes d’accès au PGA European Tour.

Certes l’enjeu n’a rien de comparable, certes la convivialité et l’amitié reste les leitmotivs prioritaires de cette Nord-Sud Cup … mais, il faut l’admettre, les joueurs des deux camps ne lâchent rien, ne se font pas de cadeaux et je tiens à les féliciter pour cette motivation permanente qui donne toute sa valeur à cette sympathique épreuve en match play.

Ce samedi est une journée pourtant bien particulière, une journée qui peut faire basculer le destin de la Coupe ; chaque match gagné rapporte 2 points, il y a 8 matchs à disputer et l’avance du sud est de 4 points …

La victoire du nord reste donc possible, et je reconnais l’espérer et y croire ; non par chauvinisme géographique, mais plutôt par envie d’équilibre entre ces deux équipes. Avec deux victoires du nord et 5 du sud depuis la création de ce “classic” du golf amateur, la statistique n’est pas en faveur du sud …

Mais le talent ne se quantifie pas et je reste persuadé que “C’est le Nord” peut l’emporter dans la décisive phase des simples.

Le public est réunit, les joueurs encouragent leurs coéquipiers et lorsque Marcel Tixier tape le premier drive du jour sur le côté gauche du fairway, le ton est donné. Le niveau de la partie sera élevé. Hervé Bonutto choisit la même stratégie que son ami et la pression est sur les épaules de Serge et Martine Haladjian qui cherchent à maintenir la pression sur les épaules de leurs adversaires ; mais les drives ne sont pas encore bien réglés et l’ascendant est sur le nord.

Mais, bien des trous plus tard, la tendance s’inverse et les “invincibles du Luberon” sauront faire fléchir la domination Normande et Bourguignonne jusqu’à la victoire à deux trous de la fin …enfin presque, car le président Hervé Bonutto se bât avec courage et dévouement jusqu’au bout du bout contre Serge Haladjian et parvient à arracher un match nul grâce à une stratégie que le joueur d’Avignon n’a pas réussi à déjouer.

Mais le match gagné par Martine Haladjian accroit la différence au point et conforte l”équipe du sud dans sa position dominatrice.

La seconde partie parviendra-t-elle à réduire l’écart ?

Chantal Souchu, engage toute sa puissance dans son match face à Jacques Hummer et, malgré les nombreuses tentatives de déstabilisation morale tentées par le Lorrain rien ne parvient à faire lâcher la camarguaise qui remporte son match après 13 trous ; dans la mouvance positive de Chantal, Jean Viallon joue de sa régularité de métronome et enchaine pars et birdies face à Didier Simon, qualifié pour la première fois en Nord-Sud Cup par Caco Bonutto. Pour sa première apparition en Nord-Sud, le cadet de l’équipe nordiste impressionne et se bat tel un lion ; mais pas de manière à faire craquer le joueur du Château d’Avoise qui affiche un palmarès impressionnant en Nord-Sud et apporte deux points gagnants à son équipes.

A mi-parcours, le Nord accroit son avance et la victoire semble désormais acquise.

Et pourtant, ils y croient toujours, ils espèrent nos amis du nord …

Nicolas Hummer gagne face à Elie Scetbon grâce à une superbe carte sur les 9 premiers trous tandis que son compère, Fabrice Protois, remporte ce match décisif qui l’oppose à Fabienne Scetbon ; malgré ce sursaut d’orgueil des joueurs de Caco Bonutto, la victoire est désormais acquise au sud qui remportera une 6ème victoire.

Mais le fairplay des joueurs est à saluer, et tous se précipitent vers le 18 du Old Course de San Roque pour encourager Caco Bonutto dans sa lutte face au grand Didier Breton qui impressionne par sa maîtrise totale ; tel Jacky Chan ou Bruce Lee, l’Helvète fait preuve d’un sang-froid absolu alors qu’il semble en difficulté avec son swing ; mais rien n’y fait, rien ne pourra faire fléchir la capitaine du nord qui croit encore à une possible victoire de son équipe à laquelle elle apporte 2 points désormais honorifiques.

Dans le second match, Martine Tixier, donnée vainqueur par les bookmakers andalous, crée la surprise en s’inclinant face à l’étonnant Bernard Jaulent ; une fois encore, il expose son talent aux yeux des spectateurs et devient la coqueluche de la Costa del Sol grâce à ses 6 matchs gagnés en deux années de Nord-Sud.

Après avoir célébré la victoire sur le putting green de San Roque, joueurs et capitaines vont se retrouver pour une soirée andalouse dans un charmant petit village ; tous unis par un code couleur unique !

En rouge et noir, la Nord-Sud Cup 2018 se termine et déjà nous évoquons les lieux d’accueil de 2019 …Biarritz et La Baule semblent en pôle position parmi les intensions !

Mais avant cela, soyez spectateurs de la plus belle compétition au monde, la Ryder Cup, organisée pour la première fois en France !

Enfin, un grand merci aux joueurs de la Nord-Sud Cup pour votre fairplay !

Philippe Heuzé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.