Du bush à la ville …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vendredi 5 Octobre. Sydney. The Langham. Chambre 128.14° – Averses violentes !

En France, lorsque l’on fait 7 heures d’autoroute à 130 km/heure on est déjà loin …

En Australie, certains font 7 jours de route ou plus pour rejoindre l’une des extrémités du pays …

Pour ma part, aujourd’hui ce furent quelques 3 heures sur un 737 de Virgin Australia qui me furent nécessaires pour rejoindre Sydney depuis Ayers Rock …

Le pays est immense, les décalages horaires se cumulent (+ 6 heures à Perth, + 7h30 à Alice Springs, + 8 heures à Sydney !) et les climats sont différents …

Perth, temps mitigé mais sec et 18°, Alice Springs et Ayers Rock, grand bleu et 33°, Sydney pluie violente, turbulences à l’atterrissage et 14° …

Mais ces différences et cette évolution progressive dans les ambiances, les décalages et les climats donnent toute sa préciosité au programme du Grand Voyage 2018 !

Franchement, j’aime bien et je pense que ceux qui auront le privilège et la chance de pouvoir participer à cette aventure aimeront !

Hier, à Ayers Rock j’ai testé pour vous la superbe soirée “Field of Lights” …

18H00, rendez-vous à la réception et embarquement dans des bus pour aller à une dizaine de kilomètres du fameux “Uluru” …

Accueil champagne (australien, mais bon !) en présence des quelques 80 touristes venus du monde entier pour cette soirée.

Le soleil descend, la montagne Uluru prend des teintes qui évoluent du rose pâle au pourpre ; l’ambiance est magique et le silence du lieu est de cathédrale.

Puis l’on passe à table ; je me “retrouve” avec 3 chinoises et une famille du Queensland avec qui je communique plus facilement.

La soupe de tomate me semble un peu fade, mais le buffet est excellent, avec notamment ces carrés d’agneau exceptionnels ; le vin australien est des plus corrects et la nuit commence à tomber …

Avant l’ouverture du buffet de dessert, toutes les lumières du “campement” s’éteignent et nous sommes attirés par ce ciel étoilé extraordinaire ; une astrologue intervient avec un laser et nous raconte les étoiles et les planètes ; je ne comprends pas tout, il faut l’admettre, mais la passion qu’elle communique parvient à nous envouter.

Puis, en direction de Ayers Rock, nous distinguons les 50.000 petits éclairages solaires qui sont harmonieusement répartis sur 6 hectares …

On distingue bien les lumières d’où nous sommes, mais ce n’est pas spectaculaire …

Mais attendons un peu !

Après les desserts et la café, nous sommes invités à fouler la poudre rouge qui recouvrent le sol pour rejoindre les bus parmi ces éclairages magiques …

Cette soirée vous la vivrez le 20 novembre et elle restera gravée dans votre mémoire ; en faire des photos n’est pas évident, mais l’exercice est méritant !

Après cette soirée intense en émotions, l’heure est au repos car le lendemain à 05H15, c’est un autre rendez-vous …

Celui du lever du soleil sur Uluru !

Comme aurait dit notre regretté Coluche “Mais alors, c’est tous les jours !”

Le soir, le soleil se couche et c’est beau, mais attention, le matin il se lève, et c’est beau !

Bien que fatigué par une nuit trop courte, j’apprécie ce moment rare en pleine nature avec un petit café au pied d’Ayers Rock en attendant les mélanges subtiles de roses, d’ocre, de violets sur la montagne sacrée !

Ce spectacle de l’aube dans l’Outback vous y aurez droit avant de rejoindre Sydney et découvrir une autre facette de l’Australie !

Ce soir, à l’heure ou j’écris ces lignes, le chapitre Australie du Grand Voyage se termine et tout me semble idéalement en place ; l’hôtel Langham de Sydney est parfaitement situé, très raffiné et l’ambiance feutrée et Victorienne qu’il distille est particulièrement appréciable par ce temps perturbé que je vis dans la ville la plus emblématique d’Australie.

Mais malgré la pluie, je suis ressorti de l’hôtel et je suis allé dîner dans un restaurant situé à 5 minutes de marche, en direction du fameux Opéra.

Ponny, outre une excellente cuisine faite de très bons produits, a l’avantage de proposer une très grande table de bois qui peut accueillir jusqu’à 20 convives …

La convivialité étant le leitmotiv du Grand Voyage Golfissimes, sans hésitation l’un des dîners y sera organisé en complément du très “smart” Café Sydney sur Circular Quay !

Demain matin, 007H20, la Classe S de mon chauffeur m’emmènera tout au bout du port pour visiter les deux yachts qui me sont proposés pour la croisière parmi les îles de cette mythique baie de Sydney !

Je vous donne rendez-vous demain avec des photos avant de rejoindre l’île du sud de la Nouvelle-Zélande !

1 Comment

  • Jp guichard dit :

    Slt Philippe,
    J’etais Hier avec John, j’ai vu Stephanie, je viens de rentré à Genève . La lecture de tes premières impressions mettent l’eau à la bouche. j ’ai hâte d’y être ! As-tu aussi prévu de faire des golfs ?
    Claudine va …je ne suis pas sûr qu’elle soit très performante au golf, mais elle a repris l’entrainement.
    Bonne continuation..et on se voit en N.Z….
    Bises
    JP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.